Capture d_écran 2017-06-06 à 15.21.51

 

Fiche d’identité:

Nom officiel : Royaume du Cambodge
Capitale : Phnom Penh
Superficie: 181 035km
Population: 15,5 millions d’habitants
Monnaie: Le riel ( KHR) 1€ = 4 050 riels

 

L’histoire d’un pays, d’une culture riche, d’un monde à part. 

cambodia-2139827_1920

 

Le Cambodge est un royaume fascinant. C’est l’histoire d’une ethnie aux multiples facettes, et celle d’un incroyable empire dont la réelle étendue des frontières n’a toujours pas été déterminée, même aujourd’hui. C’est un monde hors du temps.

Les Khmers; un peuple, une civilisation mystérieuse qui fascine chaque année des milliers de voyageurs. Aujourd’hui leurs monuments abîmés par le temps racontent encore leur histoire, leurs légendes et leurs incroyables batailles. Ils décrivent les Dieux et les Démons vénérés et craints encore de nos jours par la population, au travers de l’architecture, des sculptures, des formes et des scènes immortalisées dans la pierre.

cambodia-1600376_1920

En effet, les légendes content la création de l’Empire comme le résultat de l’union de deux êtres : Kaundinya et Soma. Le père de Soma, roi des Nagas – serpents à sept têtes de la mythologie hindouiste – offrit alors à sa fille et son mari une terre à gouverner, en buvant l’eau qui la recouvrait.

D’aucuns prétendent qu’il s’agit en réalité de l’arrivée de migrants venus du Golfe du Bengale qui fut à l’origine de cet événement. Ils auraient drainé les terres, tout en apportant l’écriture à la population.

En revanche, le règne de Soma et de son mari Kaudinya I est une réalité établie. Elle fut d’ailleurs le premier monarque du Cambodge, au Ier siècle, et la première femme dirigeante du pays. C’est son mari qui lui succèdera à sa mort.

Par la suite, les monarques se suivent, se succèdent les uns aux autres sur le trône du Cambodge. Le Royaume s’étend peu à peu, tout en restant sous influence javanaise. Puis vint le Roi Jayavarman.

cambodia-1067575_1920.jpg

Durant son règne, la guerre et les désaccords sont monnaie courante dans la péninsule. Il ne laisse pas de fils héritier derrière lui, et c’est sa fille, Jayadevi, qui lui succède sur le trône. Malheureusement, son règne et contesté, et un énième conflit fit s’éclater le Royaume de Chenla en deux groupe : le Royaume Chenla de la terre, et le Royaume Chenla de l’eau. Plusieurs divisions suivront, et le Cambodge sombre dans une période trouble, dans laquelle on ne parvient même pas à savoir qui régna.

Vint alors Jayavarman II. Après avoir passé quelques temps à la cour de Java, il rentra finalement au Cambodge avec le but d’unifier les royaumes divisés. En l’an 802, il est proclamé Roi et libère le Cambodge de la tutelle de Java, instituant ainsi l’Empire khmer d’Angkor.

D’abord hindouiste, l’Empire se tourna peu à peu vers le Bouddhisme, comme la plupart des pays d’Asie du Sud-Est. Considéré comme religion d’État jusqu’en 1975, ce n’est qu’en 1980 que le Bouddhisme devient la religion officielle du Cambodge. D’après Charles Meyer – khmerologiste français ayant vécu 15 ans au Cambodge – le Bouddhisme Theravāda, qui s’est imposé au pays au début du XIVème siècle, a apporté au peuple Khmer « épuisé par d’interminables guerres, une justification à sa lassitude et une sorte de renoncement collectif à la grandeur ».

Malgré tout, les Khmers restent profondément attachés à d’autres croyances. En parallèle du Bouddhisme, ils gardent une place tout aussi importante pour l’Hindouisme ou encore l’Animisme. Ces deux religions ont laissé une trace dans le cœur de la population, et, aujourd’hui encore, on peut le constater.

angkor-wat-2043240_1920.jpg

Cependant, les religions ne sont pas les seules à avoir laissé une trace significative dans l’Histoire et l’héritage des Cambodgiens. La guerre et les conflits ont eux aussi eu leur part d’importance, et ont été un véritable fléau pendant des siècles pour le peuple Khmer. Qu’il s’agisse de voisins ou de conflits intérieurs, le Royaume fut presque constamment en guerre : les divisions territoriales, les successions, l’Empire Siam, la colonisation française, la Seconde Guerre mondiale, la Guerre d’Indépendance, jusqu’au règne de Pol Pot. Tout ce sang versé, toutes ces vies perdues ; ces guerres ont malheureusement eu une place trop importante dans l’Histoire du pays. Ce n’est qu’en 1999, après la Guerre Civile qui divisa le pays pendant plus de vingt ans, que le Cambodge peut enfin commencer à se reconstruire, et à retrouver la paix.

Bien heureusement, de nos jours, le pays resplendit. En continuelle évolution, le Royaume s’est relevé de son douloureux passé, et fait face à l’avenir avec une grande fierté. Aujourd’hui, il attend les voyageurs, prêt à leur dévoiler ses traditions, ses légendes et les secrets de son Histoire. Il vous attend, vous. Qu’attendez-vous ? Laissez-vous surprendre en explorant le monde fascinant et mystérieux du Cambodge.

actor-1807558_1920.jpg

UN INCROYABLE VOYAGE VOUS ATTEND.

Publicités